Arrêter de fumer avec un tabacologue

Le tabac s’est incrusté dans tous les événements de votre vie de fumeuse/fumeur, dans les moments les plus intimes, dans les moindres détails.
En essayant d’arrêter de fumer sans consulter, 2% seulement y parviennent !
25% avec l’aide d’un tabacologue.
40% des fumeurs candidats à l’arrêt du tabac réussissent à arrêter de fumer avec un tabacologue diplômé faisant appel aux Thérapies Cognitico Comportementales (TCC).
Seul un praticien diplômé, formé à la tabacologie comme l’est le tabacologue titulaire du DIU de tabacologie et d’aide au sevrage tabagique peut  vous apporter l’aide nécessaire à un sevrage de qualité au cours des consultations de tabacologie.

Consulter pour bien arrêter de fumer avec un tabacologue

Décider de consulter pour arrêter de fumer avec un tabacologue augmente vos chances de réussite en évitant une prise de poids incontrôlée.
Photo Ilmicrofono Oggiono

Première consultation chez le tabacologue

Premier pas vers l’arrêt du tabac !
La première consultation de tabacologie est toujours longue (une heure à une heure et demi).
Cette première rencontre au cours de laquelle vous aurez rempli un dossier médical, permet de bien cerner votre profil de fumeuse, fumeur afin de vous proposer une stratégie personnalisée, adaptée à votre cas personnel.

Le but de cette première consultation n’est pas de vous faire arrêter immédiatement !
Pour un grand nombre de fumeurs, cette première rencontre permettra de renforcer votre motivation, de vous préparer à l’arrêt.

Au cours de cette consultation, le tabacologue vous fera souffler dans un appareil qui s’appelle un CO testeur.
Grâce à cet examen, simple et indolore, le tabacologue pourra comprendre comment vous fumez et la nature de votre dépendance !
Car si le nombre de cigarettes fumées est un élément important de votre tabagisme, la façon de fumer vos cigarettes est un renseignement extrêmement important pour vous permettre de choisir la bonne stratégie pour arrêter de fumer définitivement.

En consultation, c’est le fumeur qui décide comment arrêter de fumer

Durant cette première consultation, vous, en tant que fumeur, déciderez de la manière de faire face à votre tabagisme.
Vous pouvez décider d’arrêter de fumer, tout de suite, là, maintenant, si votre motivation est assez forte.
Vous pouvez aussi décider dans un premier temps de réduire votre consommation et fumer moins dangereusement, le temps de renforcer sa motivation.
Dans ce cas, le rôle du tabacologue est essentiel pour palier le phénomène d’autotitration dans de bonnes conditions.

Cette première consultation est très importante car la prise en charge du tabacologue doit s’adapter à votre profil de fumeur et vous amener à prendre vos décisions.
Vous mettrez en place un calendrier pour le rythme des consultations selon vos attentes.

Les consultations de suivi pour arrêter de fumer confortablement

  • Pour un suivi sérieux, il est recommandé d’envisager une consultation par semaine, le premier mois.
    C’est une première période qui peut s’avérer difficile pour certains.
  • Le tabacologue, à chaque visite vérifiera votre réaction face à votre arrêt et les conséquences sur votre santé.
  • L’évolution de votre CO dans le cas d’une réduction du tabagisme.
  • Vérifier si vous ne faites pas un épisode dépressif, ce qui arrive quelquefois.
  • Contrôler une prise de poids éventuelle et y remédier rapidement.
  • Puis deux consultations par mois jusqu’au troisième mois suivant l’arrêt.
  • A partir du troisième mois, une consultation mensuelle jusqu’à la fin de la première année.

Pourquoi vous suivre dans votre arrêt durant un an ?

  • Un an est un cap difficile à passer pour certains.
  • Statistiquement, on peut constater que la plupart des fumeurs ayant passé le cap de l’année sans fumer sont définitivement débarrassés du tabac.
  • C’est pourquoi, on déclare ex-fumeur, un fumeur maintenant son abstinence depuis plus d’un an.

Votre suivi d’arrêt de tabac doit être personnalisé

Bien sûr, ce rythme moyen doit être adapté à chaque cas.
Il n’est pas rare de voir des fumeurs tourner la page du tabagisme, de manière définitive, à l’issue de la première consultation.
Vous aurez trouvé les réponses que vous cherchiez pour être sûr de vos choix.
Votre décision d’arrêter est peut-être déjà programmée, même si vous n’en avez pas réellement conscience !

Où en êtes vous avec votre tabagisme ?

L’idée d’arrêter de fumer vous trotte-t-elle dans la tête quotidiennement ?
C’est peut-être le moment de prendre rendez-vous !

Dites-moi en commentaire, ci-dessous, où vous en êtes dans vos réflexions pour arrêter de fumer.

17 reflexions sur “Arrêter de fumer avec un tabacologue

  1. Laure

    Bonjour ,
    J’ai essayer d’arrêter de fumer à plusieurs reprises mon mari aussi en mème temps que moi et à presque 1 an d’arrêt nous rechutons et nous voudrions arrêter de fumer pour de bon que se soit pour notre santé, notre porte monnaie mais aussi pour nos enfants.

  2. christopher

    Bonjour, je souhaite que ma mère arrête de fumer cependant, malgré mes réflexions, encouragements etc… elle ne s’arrête pas de fumer. Je lui est donné l’adresse d’un tabacologue mais elle ne veut pas y aller. Elle fume environ 25 cigarettes/jour. Pourriez vous m’aider à la convaincre d’arrêter de fumer et d’aller voir un tabacologue grâce à des phrases choc ou autre chose..
    Christo.

    1. Patrick Auteur de l'article

      Bonjour Christopher,
      vous ne pouvez pas « faire arrêter » quelqu’un qui ne le souhaite pas !
      Plus vous insisterez, plus elle se braquera.
      Les phrases et photos chocs sont certainement les moyens les plus maladroits.
      Ils savent très bien ce qu’ils risquent !
      Les « photos choc » sur les paquets de cigarette stressent les fumeurs.
      Un fumeur pour se calmer… fume !!!
      Quel âge avez-vous ?
      Quel âge a votre mère ?
      Il faut l’amener à prendre conscience par elle-même de l’inutilité du tabac.
      L’amener par elle-même a penser que ce serait bien de voir grandir ses enfants, ses petits enfants…
      Un tabacologue peut vous aider à comprendre son fonctionnement et trouver les bons mots pour éviter de la braquer.
      Lisez bien les articles de ce sites, vous y trouverez des pistes.

      1. christopher

        J’ai 17 ans ma mère 52 bientôt 53 ans.
        Après discussion, elle ne peut pas arrêter de fumer mais elle souhaite bien prendre la cigarette électronique pour arrêter de fumer petit à petit.
        Es une bonne idée ?
        I a t-il des dangers sur la cigarette électronique ?
        Cela peut-il agrandir le taux d’espérance de vie ?
        Merci de me répondre.

        1. Patrick Auteur de l'article

          Je vois que la santé de votre mère vous préoccupe particulièrement.
          Votre projet de la voir arrêter n’est pas mission impossible.
          Avant tout, il faut bien comprendre son problème.
          Elle ne peut pas ou elle ne veut pas ?
          C’est important à savoir.
          Passez par la page contact, je vous donnerai un tél. ce sera plus facile de parler de tout ça que par échange de commentaires.

  3. Lefebvre

    Bonjour,
    Mon compagnon devient agressif verbal et même physiquement a chaque fois qu’il est on manque de nicotine.
    Est ce que le tabacologue peux aussi lui traiter l’aspect psychologique? Ou il faut qu’il consulte un psy apart?
    Merci

    1. Patrick Auteur de l'article

      Bonjour,
      Normalement un tabacologue bien formé (diplômé) doit pouvoir le prendre en charge.
      Il lui appartiendra de décider s’il doit orienter votre compagnon vers un psy.
      Votre compagnon a-t-il habituellement une tendance agressive naturellement qui s’accentue en cas de manque ?
      Ou cette agressivité ne s’exprime que dans ces circonstances ?

      1. Lefebvre

        Bonjour,
        Merci.
        Oui je trouve que c’est especialement dans ces circonstances. Et sur tout je vois qu’une fois il explose, il sort a fumer trois minutes après il revient comme un autre. Comment si rien. Et même il l’arrive de s’excuser une fois a fumé.
        Et je vous assure c’est sont de cigarrettes normaux qu’il prend.

        1. Patrick Auteur de l'article

          Je suppose qu’il est en train d’essayer d’arrêter de fumer.
          A mon avis, il n’a pas dû faire le travail préalable.
          Vous êtes-vous inscrite sur le site ?
          Si ce n’est pas fait, inscrivez-vous ici, entrez votre prénom et adresse mail dans le formulaire.
          Je viens de programmer un envoi à ce propos.

    1. Patrick Auteur de l'article

      Bonjour,
      Il n’y a aucun problème à continuer à fumer avec un patch…
      Comprenez qu’il est toujours aussi dangereux pour votre santé de fumer, mais, mettre un patch n’aggrave rien !
      Le fumeur tirera moins sur sa clop pour contenter son besoin de nicotine, puisqu’il en trouve dans le patch…
      Au final, c’est donc moins risqué de mettre un patch !

  4. Loubet

    Bonjour;

    Je sors d’une consultation chez un tabacologue diplômé. Je n’ai rien appris. J’ai n’ai eu le droit qu’aux fameux conseils : buvez un verre d’eau lorsque vous avez trop envie de fumer ou sucez des pastilles … Sur internet, on trouve toutes les infos possibles sur l’arrêt du tabac sauf celle-ci : où trouver un tabacologue compétent ? Et notamment un tabacologue pratiquant les TCC ?
    Je précise que je ne fume plus depuis quelques jours et que cela fait 10 ans que j’alterne les périodes de sevrage et de consommation sans aide extérieure. Mais là je sens que j’ai atteint les limites de ma volonté.

    Cordialement;

  5. Pingback: Consultations pour arrêter de fumer avec un tabacologue | Devenir non-fumeur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désirez-vous réussir à vous libérer du tabac sans effort?
Avec l'aide d'un tabacologue diplômé de la faculté de médecine Paris VII
Répondez à 5 courtes questions et je vous envoie gratuitement mes premiers conseils