Pour arrêter de fumer Champix ® le médicament miracle ?

Avant de décider d’arrêter de fumer avec Champix ® , apprenez d’abord à connaitre les effets de la varénicline et son mode de fonctionnement.
Les effets secondaires du Champix ® sont nombreux.
Des états dépressifs majeurs ayant conduit au suicide ont été rapportés.
Malgré ces risques, le Champix ® est-il suffisamment efficace pour se tourner vers cette stratégie d’arrêt du tabac ?

Le Champix à base de molécule de varénicline. Source Wikipedia

Molécule de varénicline,
la molécule active du Champix ®.
Source Wikipedia

Qu’est-ce que Champix ® ?

Champix ® est un médicament produit par le laboratoire Pfizer.
La molécule active du Champix est la varénicline.
Champix ® est commercialisé depuis le 12 février 2007 et a obtenu son autorisation de mise sur le marché européen fin septembre 2006.

Arrêter de fumer avec la varénicline

Le tartrate de varénicline est une nouvelle substance active utilisée pour le Champix ®, agoniste partiel des récepteurs nicotiniques à l’acétylcholine de type α4β2.
C’est à dire qu’elle cible un seul type des récepteurs sensibles à la nicotine.
Pour faire simple, cette molécule en agissant sur un récepteur nicotinique, laisse croire au cerveau que l’organisme est gorgé de nicotine.
Sous varénicline, le besoin en nicotine serait supprimé ce qui aboutirait à un arrêt du tabac.

C’est oublier un peu vite l’aspect comportemental du tabagisme.
Le tabagisme ne se résume pas à un simple problème de chimie et il est nécessaire de tenir compte de la dimension psychologique prépondérante dans la plupart des cas d’arrêt difficile.

Mode administration du Champix ®

Champix ® est indiqué dans le sevrage tabagique chez l’adulte.
Le fumeur doit fixer une date pour arrêter de fumer afin de programmer la prise de Champix ® devant débuter 1 à 2 semaines avant cette date.

La durée d’une cure de Champix ® est de 12 semaines.
Champix ® doit être administré à des fumeurs motivés à l’arrêt dans le cadre d’une prise en charge globale.

Le champix ®  est administrée par voie orale, de façon progressive :

  • 0,5 mg une fois/jour, durant les 3 premiers jours de traitement ;
  • puis 0,5 mg deux fois/jour les 4 jours suivants.
  • enfin, la dose recommandée est de 1 mg deux fois/jour.

En cas d’échec après la première cure, aucune donnée n’est disponible sur l’efficacité d’une cure supplémentaire.
Contrairement aux produits nicotinés, comme les patchs, les inhaleurs ou les gommes, la varénicline est délivrée sur prescription médicale.

A noter également l’interdiction d’utiliser Champix ® chez la femme enceinte et les sujets de moins de 18 ans, en raison d’une insuffisance de données concernant la sécurité et l’efficacité.

Les échecs de la varénicline

Utiliser la varénicline, c’est un peu comme mettre des menottes à un fumeur pour l’empêcher de fumer !
Retirez les menottes, que se passe-t-il ?
Le fumeur saute sur la première cigarette lui passant sous le nez.

Malgré le manque de suivi psychologique, certains pourront pourtant profiter de ce moment particulier d’arrêt pour faire le point sur leur quotidien de fumeur et décider de changer de vie.

L’arrêt artificiel de leur tabagisme peut permettre de murir la situation et quitter définitivement le tabac.
Sans suivi psychologique, la plupart concluront leur cure en se précipitant sur la première cigarette disponible, dès le carcan chimique supprimé, dès « les mains libérées » !

D’autre part, contrairement à la nicotine, le Champix ® n’agit pas sur la totalité des récepteurs nicotiniques avec comme conséquence de voir beaucoup de fumeurs continuer de fumer sous varénicline !

Champix ®, du rêve au cauchemar ?

L’aspect baguette magique de la varénicline continue de séduire nombre de fumeurs rêvant du produit miracle faisant arrêter malgré eux, sans effort.
Aspect entretenu par le laboratoire auprès des médecins non tabacologues;
Ils disposeraient ainsi avec Champix ® de la panacée anti-tabac : prendre en charge ses patients fumeurs de manière définitive en 10 mn et une ordonnance…
Le rêve !
Mais ce n’est qu’un rêve !
Risquer une dépression grave, voire une tentative de suicide pour un traitement dont les résultats sont comparables à un traitement par substitution nicotinique, devrait amener le fumeur à réfléchir avant de s’engager dans ce traitement coûteux.

Mais il existe un autre dégât collatéral !
Après un nouvel échec, un fumeur passé par la varénicline, renforce l’idée de son impuissance face au tabac.
Le travail psychologique pour le sortir de là sera plus difficile encore.
En fin de compte, les risques pour la santé sont bien grands pour des résultats très incertains.

Conclusion

D’autres stratégies, notamment, les Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC).
les TCC s’avèrent tout aussi efficaces, sans avoir besoin d’absorber une molécule aux résultats fort discutables.

Parlez de votre tabagisme avec un tabacologue diplômé;
Faites le point sur votre situation de fumeur avant de tenter l’aventure.
A mon avis, la varénicline ne devrait arriver qu’en toute dernière intention.
Quand toutes les autres thérapies, bien appliquées, ont réellement échoué.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Partagez votre point de vue en laissant un commentaire ci-dessous.

Une réflexion au sujet de “Pour arrêter de fumer Champix ® le médicament miracle ?

  1. Pingback: Pour arrêter de fumer Champix® le médicament miracle ? | Devenir non-fumeur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désirez-vous réussir à vous libérer du tabac sans effort?
Avec l'aide d'un tabacologue diplômé de la faculté de médecine Paris VII
La stratégie ultime pour arrêter de fumer sans souffrir du manque et sans grossir !