Comment arrêter de fumer durablement sans difficulté

Arrêter de fumer durablement ne consiste pas à juste à éteindre votre cigarette.
Il est indispensable de vous préparer en profondeur.

Augmenter la confiance en vous

Parmi les personnes que je rencontre, rares sont les fumeurs qui n’ont pas essayé au moins une fois d’arrêter.
La reprise du tabac après cette tentative est vécue comme un échec.

 

Arrêter de fumer durablement

Arrêter de fumer durablement et retrouver
le bonheur de vivre libre sans tabac !

Le pire est vécu par les fumeurs qui, sans préparation sérieuse, ont papillonné chez les vendeurs de rêves proposant d’arrêter de fumer en une séance, sans effort !
Ou ceux qui sont allé [membership-content id=1]chez le pharmacien acheter des patchs, pensant qu’un patch seul peut faire arrêter.
Celles et ceux qui ont mâchouillé des gommes, comme un chewing-gum, et ont abandonné après nausées et vomissements.
Se crée chez ce fumeurs le sentiment qu’il n’y arrivera pas, que le tabac est le plus fort, qu’il ne reste plus qu’à s’en accommoder.
Dans ces cas, le premier travail du tabacologue est de bien vous expliquer ce qu’est le tabagisme.
Comment le tabac agit sur votre cerveau et l’emprise qu’il a sur la capacité du fumeur à résister aux appels de la dépendance.
Ensuite il faut travailler sur votre confiance.
Redonner confiance au fumeur dans ses capacités à retrouver sa liberté de choix de ne pas fumer.
Regagner confiance dans vos capacités à surmonter le tabagisme.
La clé de la réussite réside dans cette confiance absolue que vous allez réussir.
C’est le carburant pour alimenter le moteur de votre motivation.

Revoir votre alimentation

Fumer aboutit à consommer tous les jours 500 Kcal de plus pour effectuer le même travail que fournit un non fumeur.
Intoxiqué, l’organisme fonctionne moins bien, comme un moteur mal réglé, il consomme plus.
A l’arrêt, si vous ne modifiez pas votre manière de vous alimenter, ces 500Kcal n’étant plus nécessaires pour alimenter la machine, c’est un kilo de plus toutes les trois semaines !
Impressionnant !
Et surtout insupportable pour le fumeur (la fumeuse).
C’est une des principales causes de reprise du tabagisme.

Préparez votre stratégie

L’arrêt du tabac se prépare.

Arrêter de fumer est un acte important de la vie.
Le tabac s’est infiltré de manière très intime dans votre façon de vivre.
Tout ce que vous faites, à tout moment de la vie, est accompagné, rythmé, bercé, récompensé, calmé par le tabac.
Tout ce que vous faites vous rappelle la cigarette.
Il faut le savoir et vous y préparer.
Préparer votre stratégie c’est anticiper les problèmes qui peuvent se présenter à vous.
Préparer avec optimisme cette nouvelle vie sans tabac accompagnée d’une alimentation mieux équilibrée.

Se faire aider

Bien que les femmes aient souvent à cœur de se débrouiller seules, l’aide apportée un tabacologue aboutit à des arrêts plus faciles et durables, c’est à dire des arrêts d’au moins un an et plus.

Il n’est pas toujours aisé d’identifier seul :

  •  pourquoi contre toute raison, on continue à fumer ;
  • clarifier les situations dans lesquelles l’arrêt sera le plus difficile à supporter et s’y préparer.

Dresser son profil de fumeur pour trouver les stratégies les plus adaptées, chaque fumeur étant un cas particulier.
Comprendre pourquoi des substituts peuvent vous être nécessaires ou au contraire totalement inutiles.

Communiquez votre désir d’arrêter de fumer durablement

Le manque de confiance en sa réussite conduit le fumeur à garder pour lui sa décision d’arrêter de fumer durablement.
La peur des railleries en cas d’échec le pousse à cacher à son entourage, surtout professionnel, sa démarche.

C’est une erreur.
Il vaut mieux le dire et se faire des alliés des fumeurs (qui vont vous envier) et des non-fumeurs (qui vont vous comprendre).

  • Dites dans quel état d’esprit vous êtes ;
  • Expliquez ce que vous ressentez ;
  • Faites part des difficultés que vous craignez de rencontrer ;
  • Demandez leur collaboration.

Certains fumeurs inconsciemment ou cyniquement, tenteront de vous garder dans leur camp.
Passez un pacte avec eux :

  • « Si je craque et je te demande une cigarette, donne-moi le temps de me reprendre.
    Dis-moi « tu sais ce que tu fais et les conséquences que ça va avoir ».
    Ainsi j’aurais le temps de prendre le recul nécessaire.
    Après, ce sera mon affaire. Je t’en remercie d’avance ».

Voilà quelques pistes de réflexion pour vous aider à vous préparer à arrêter de fumer durablement.
Assistez à une de nos réunions mensuelles pour trouver les éléments de motivation pour vous lancer dans cette belle aventure.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Avez-vous déjà cherché comment arrêter de fumer durablement ?
Dites-nous votre expérience en commentaires.
[other]
Pour lire cet article, vous devez être inscrit(e) et connecté(e) !
Cliquez sur ce lien pour vous connecter.
Si vous n’êtes pas inscrit(e), cliquer sur ce lien.
[/membership-content]

7 reflexions sur “Comment arrêter de fumer durablement sans difficulté

  1. Jean

    Pour Alexandra;
    Quel est le rapport entre se coucher tôt, manger normalement et le fait de fumer et boire?
    De nombreuses personnes qui ne fument pas ont des vies nocturnes, des soirées et peuvent faire des excès d’alimentation parfois .
    La seule différence est qu’elles respirent mieux que vous, digèrent mieux que vous,n’ont pas les bronches en feu le lendemain et ont une meilleure haleine (entres beaucoup d’autres avantages)
    Enfin au risque d’être cynique, il y a aussi la possibilité de doubler votre consommation de tabac et d’acool si c’est synonyme d’exaltation de la vie et effectivement vous rejoindrez assez vite les adeptes de la formule (Gainbourg, Bashung, Brel, Bachelet, Becaud -les noms en « B » seraient-ils plus sensibles – et bien d’autres célébrités et bien d’autres anonymes; 150 tous les jours en fait)
    Les séances de chimio rompent à coup sûr la monotonie de la vie.
    Alors pourquoi pas?
    La solution: comprendre pourquoi vous fumer (c’est pas si simple) et vous en aurez terminé…

  2. Alexandra

    J’ai peur d’arrêter à cause de la sensation de manque,
    Juste après un repas, ou pour accompagner un verre d’alcool si je ne fume pas je ne sais pas quoi faire de mon corps, j’ai chaud et me sens mal l’aise. En plus, je ne connaît que très peu de non fumeurs, et je trouve qu’ils manquent un peu de convivialité.
    Ne pas fumer, ne pas boire, se coucher tôt, manger équilibré et pratiquer une activité sportive régulière, c’est certe l’idéal mais je trouve les modes de vie trop sain terriblement monotone et l’image que je m’en fait me paraît complètement hors de porté

    1. Patrick Auteur de l'article

      Alexandra,
      il y a beaucoup de non fumeurs et non buveurs très conviviaux, qui se couchent très tard, font la fête et sont loin d’avoir une vie monotone !
      Je connais nombre de fumeurs à la vie terne et mortellement routinière, je me demande même s’ils ne seraient pas plus nombreux !
      N’oubliez pas que seuls 30% des gens fument.
      Ça n’a rien à voir, on peut vivre de façon exaltante sans se détruire la santé.
      Trouvez une motivation forte pour arrêter de fumer et votre peur du manque ne vous inquiétera plus !
      Rencontrez un tabacologue et vous serez surprise des perspectives nouvelles que la vie vous offre !

    1. Patrick Auteur de l'article

      Vous pouvez à juste titre être fière de vous.
      Profitez-en pour exagérer, exalter ce sentiment de fièreté, ça vous aidera dans les moments difficiles.
      Amplifiez, fêtez joyeusement tous les avantages que vous ressentez à ne pas fumer.
      Plus vous embellirez les plaisirs à ne pas fumer, plus le tabac vous paraitra terne et inutile.

    1. Patrick Auteur de l'article

      Les produits à la nicotine ne peuvent pas suffire.
      Il faut mettre en place des stratégies pour faire face à vos difficultés.
      Êtes-vous suivie par un tabacologue ou avez-vous choisi seule d’utiliser ces pastilles à la nicotine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désirez-vous réussir à vous libérer du tabac sans effort?
Avec l'aide d'un tabacologue diplômé de la faculté de médecine Paris VII
La stratégie ultime pour arrêter de fumer sans souffrir du manque et sans grossir !