Compléments alimentaires naturels, prudence !

Faciles à trouver sur internet, certains compléments alimentaires naturels seraient dangereux.
L’équipe de recherche de l’université Toulouse III – Paul Sabatier alerte sur la mode des compléments alimentaires dits « Naturels » et leurs dangers.

Les compléments alimentaires naturels

Bien que les compléments alimentaires naturels ne soient pas des « médicaments »
il est prudent de s’informer avant d’utiliser tout et n’importe quoi !

Plus des 2/3 des compléments alimentaires naturels contiennent des produits surdosés, non contrôlés voire interdits par les autorités de santé !

Le Professeur Myriam Malet-Martino du laboratoire de synthèse et physico-chimie de molécules d’intérêt biologique (SPCMIB* – UPS/CNRS) dénonce un véritable problème de santé publique.

Avec son équipe, depuis 2009, elle montre qu’il s’agit de véritables médicaments contrefaits.

En résumé, les effets recherchés, perte de poids, érection, sont accompagnés d’effets secondaires à risque dus à la présence d’anxiolitiques, de diurétiques et autres plaisanteries sans que les consommateurs en soient clairement avertis.

Quelques exemple rapportés dans ces études :

  • sur 20 coupe-faim présentés comme « naturels », 8 contiennent de la sibutramine, substance active interdite en France dès 2010.
    De plus, fortement dosée, jusqu’à deux fois la dose journalière maximale recommandée avant son interdiction.
  • 5 contiennent également de la phénolphtaléine, laxatif réputé cancérigène, interdit depuis 1999.
  • Pour d’autres, un alcaloïde extrait de l’orange amer, connu pour ses effets secondaires sur le rythme cardiaque, interdit depuis mai 2012.

Un domaine qui intéressera les fumeurs, compte tenu des difficultés qu’ils peuvent rencontrer du fait de la consommation du tabac :

L’étude portant sur 70 échantillons destinés ou du moins, promettant, de solutionner les dysfonctionnements érectiles chez l’homme, annoncés 100% naturels montre que les 2/3 des compléments alimentaires naturels contiennent des molécules très proches de molécules n’ayant pas obtenu d’autorisation de mise sur le marché.

Un bon moyen pour les fabricants d’écouler des stocks de molécules interdites par les autorités de santé.

Comble de cynisme, ces fabricants intègreraient régulièrement de nouvelles substances actives falsifiées, pour rendre leur détection plus difficile aux chercheurs.

Cette équipe aurait décidé d’ouvrir prochainement un site Internet d’information pour le public.

2 reflexions sur “Compléments alimentaires naturels, prudence !

  1. DURINGER Michèle

    Mon mari a pris 5 sortes de compléments alimentaires simultanément :
    – prostanatural
    – capillar
    – gouttes de radis pourpre
    – gouttes d’alfalfa
    – gouttes de myrtille.
    En 15 jours, son état s’est dégradé et le 16 ème jour, il a fait un AVC. Y a-t-il un lien entre la prise de ces compléments alimentaires et l’AVC ? Merci de m’éclairer à ce sujet.
    Michèle Duringer

    1. Patrick Auteur de l'article

      Bonjour Michèle,
      rapprochez-vous des médecins l’ayant pris en charge pour prendre leur avis.
      S’il s’agit d’un fumeur, l’origine est probablement plus du côté tabac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désirez-vous réussir à vous libérer du tabac sans effort?
Avec l'aide d'un tabacologue diplômé de la faculté de médecine Paris VII
La stratégie ultime pour arrêter de fumer sans souffrir du manque et sans grossir !