Le tabac est vraiment une drogue !

Contrairement à l’alcool et aux autres drogues, un fumeur ayant consommé est dans un état « normal ».
C’est pourquoi les fumeurs ne sont pas toujours persuadés que le tabac est vraiment une drogue !

 

Le tabac est vraiment une drogue !

Le tabac est vraiment une drogue !

Le tabac est vraiment une drogue ! Même une drogue dure !

Je sais qu’un certain nombre des gens lisant ces lignes vont penser que j’exagère, à propos du tabac.
Le tabagisme est plutôt considéré comme une mauvaise habitude plutôt qu’une drogue.
Il faut le dire ouvertement, le tabac est une drogue, et pas une drogue aussi douce qu’on voudrait le faire croire !

État du drogué-fumeur

On imagine volontiers le consommateur drogué dans un état anormal lorsqu’il a consommé.
Et de ce point de vue, il est indéniable qu’au contraire, un fumeur ayant consommé est plus fréquentable qu’un fumeur en manque.

Un drogué à l’héroïne ou à la cocaïne ou autres drogues du même type sont difficilement fréquentables en état de manque et pas vraiment dans leur état normal lorsqu’ils ont consommé.

Et pourtant, le tabac est une drogue dure !

Si l’on considère la difficulté pour se sevrer du tabac, on prend conscience de la dureté de cette drogue qu’est le tabac.
Le trafic, les règlements de comptes entre trafiquants, montrent également la puissance du marché du tabac, comparable aux autres drogues.

Comportement du fumeur face à sa drogue

Un produit capable de sortir de chez lui un fumeur à toute heure du jour ou de la nuit, par tout les temps.
Capable de lui faire faire trois fois le tour de la ville, voire aller dans la ville la plus proche pour trouver un bureau de tabac ouvert.
Si vous pensez encore que c’est un produit de plaisir et pas une drogue, posez-vous un instant et réfléchissez posément au problème.

Le fumeur et son comportement de drogué…

Lorsqu’il est en manque, un fumeur est prêt à toutes les bassesses pour combler son besoin.
J’ai connu des fumeurs capables de rechercher dans la poubelle, les mégots de la journée, pour récupérer de quoi se rouler une cigarette.
Christian, un de mes amis m’a avoué, le deuxième jour de son arrêt, n’avoir pu résister à l’appel du tabac :
il s’est vu ramasser un mégot que venait de jeter dans la rue, devant lui, un autre fumeur et sans plus de manières, tirer avidement dessus !

Êtes-vous convaincu(e) ?
Pour moi, c’est clair, le tabac est une drogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désirez-vous réussir à vous libérer du tabac sans effort?
Avec l'aide d'un tabacologue diplômé de la faculté de médecine Paris VII
Répondez à 5 courtes questions et je vous envoie gratuitement mes premiers conseils