Méthode anti-tabac ou consultation de tabacologie ?

Rôle du tabacologue

De nombreux fumeurs essayent une méthode anti-tabac révolutionnaire, puis une autre, puis une autre…
Si bien que ces touristes du sevrage tabagique, désabusés, finissent par consulter un tabacologue pour des raisons impérieuses de santé.

Méthode anti-tabac

A peine exagérée cette méthode anti-tabac !
Elles promettent beaucoup et déçoivent tout autant !

Complètement démoralisés, ils viennent nous voir persuadés d’avance que nous ne pourrons rien pour eux.
Sur la défensive la question essentielle n’est plus « comment pouvez-vous m’aider à arrêter de fumer » mais devient « Combien ça va encore me coûter » sous-entendu « parce que j’ai déjà assez payé comme ça ! » 

Les voilà décrivant leur bien banal parcours chez les charlatans.
Ils en arriveraient, pour certain à culpabiliser le tabacologue, de ne pas les aider gratuitement, compte tenu de ce que nos chers « confrères » leur ont déjà extorqué !

Les fausses idées sur l’arrêt du tabac

Le pire est vraiment cette sensation profondément ancrée chez eux d’avoir tout essayé, alors qu’ils se sont contenté de faire le tour de ce qui ne marche pas !

Le rôle du tabacologue n’est jamais aisé, mais avec de tels sujets la tâche est réellement ardue, aussi devons nous redoubler d’empathie et de pédagogie !

Le rôle du tabacologue consiste à faire avancer le fumeur dans son désir d’arrêter de fumer !
Ce cheminement particulier conduit le fumeur de façon naturelle vers l’arrêt du tabac;
Surtout vers un arrêt du tabac heureux à l’opposé du sentiment très courant de perte d’un petit paradis !

Méthode anti-tabac et cycle de Prochaska

La « méthode anti-tabac » ignore souvent le très connu parcours de Prochaska.
Pourtant, cette notion de parcours est la clé pour situer l’état de « murissement de l’arrêt tabagique ».
Les méthodes d’arrêt du tabac proposent les mêmes recettes à toutes et tous sans tenir compte des besoins réels du fumeur.
A l’opposé, le tabacologue tient compte de ses besoins du fumeur afin de lui offrir des conseils personnalisés parmi lesquels le fumeurs retiendra ceux raisonnant en lui, pour aboutir à une stratégie.
Stratégie qu’il appliquera d’autant plus volontiers qu’il en sera l’auteur.

Ce parcours décrit les étapes de changement de comportement, ou plus communément « cycle de Prochaska » ou encore « schéma de Prochaska ».

En fonction du stade atteint par le fumeur, le tabacologue dispose de différents moyens validées pour conseiller le fumeur sur la meilleure stratégie d’arrêt du tabac à retenir :

  • les substituts, nicotiniques ;
  • les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) ;
  • les produits non nicotiniques comme le bupropion ( Zyban®), et la varénicline ( Champix ®).
  • A l’aide d’outils adaptés, comme le CO Testeur, les questionnaires idoines, le tabacologue dresse le profil de son patient fumeur.

Tabacologue versus méthode anti-tabac

Le tabacologue explique au fumeur ce qu’est le tabagisme :

  • Pourquoi la volonté ne sert à rien
  • Pourquoi les expériences antérieures étaient vouées à l’échec.

La confiance installée, à partir de ces données objectives ayant permis de dresser le profil du fumeur, le tabacologue peut mettre en place, en accord avec le fumeur, une stratégie adaptée, personnalisée.
Le fumeur peut quitter ce premier rendez-vous sans qu’une date d’arrêt du tabac ait obligatoirement été décidée.
Le processus peut être plus ou moins long.
Rare sont les fumeurs qui se sont mis à fumer un ou deux paquets de cigarettes du jour au lendemain.
Personnellement, je n’en connais pas.
Pourquoi voudriez-vous arrêter de fumer d’un instant à l’autre ?
Quitter le tabagisme est un travail en profondeur.
Si le fumeur est motivé, il peut décider de tenter l’arrêt le jour même.
A lui seul appartient cette décision.
Mais ça n’empêchera pas un travail sur plusieurs semaines voir plusieurs mois.
Il n’est pas rare de suivre un ex-fumeur sur une année, pour obtenir un arrêt confortable et durable.
On est bien loin des vendeurs de miracles, des « méthode anti-tabac » qui ne tiennent pas compte des réalités du tabagisme et de la tabacologie.

J’espère que cet article vous rendra méfiant(e) vis à vis de ces « Méthodes anti-tabac », que vous soyez personnellement concerné(e) ou que vous visitiez ce site pour un(e) de vos proches.
Il existe des tabacologues diplômés partout en France, que ce soit en cabinet privé ou à l’hôpital, aptes à vous aider à quitter le tabagisme dans de bonne conditions, pour un coût raisonnable.

Bon courage et bonne motivation !

Si aujourd’hui vous recherchez une bonne stratégie pour arrêter de fumer, cliquez ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *