Les méthodes pour arrêter de fumer

Que penser des méthodes pour arrêter de fumer ?
Les solutions miracles pour arrêter de fumer pullulent sur internet, que faut-il en penser, que peut-on en attendre.

 

Fumer est un naufrage

Pour beaucoup de fumeurs, continuer à fumer est un véritable naufrage !
Dans la panique, il est prêt à se raccrocher à tout ce qui flotte !
Les méthodes pour arrêter de fumer apparaissent souvent comme la bouée salvatrice…
Photo Jxandreani

Que penser des méthodes d’aide à l’arrêt du tabac ?

Soyons clairs, nombre de charlatans profitent de votre désarrois de fumeur pour réaliser de confortables bénéfices en vous proposant de miraculeuses méthodes pour arrêter de fumer.
Il ne peut pas exister de « méthode », chaque fumeur est un cas particulier.
Tout au plus peut-on attendre des plus sérieux, des conseils pertinents pour mettre en place une stratégie d’arrêt.

Attrait des méthodes pour arrêter de fumer

Pourquoi les fumeurs se laissent séduire facilement par les méthodes d’aide à l’arrêt du tabac ?
Passée la lune de miel avec la cigarette, tout fumeur insatisfait de fumer désire, plus ou moins consciemment, « que l’on arrête de fumer pour lui« .
Le grand espoir serait la mise sur le marché d’un vaccin anti-tabac.
Voilà une des raisons du succès du Zyban® puis du Champix®, pourtant loin de tenir leurs promesses.
Dans cet état d’esprit, ce fumeur ou cette fumeuse devient une proie facile pour les vendeurs d’illusion.

Les méthodes pour arrêter de fumer

Tout est proposé des aimants à se coller à l’oreille, l’élastiquothérapie (oui, ça existe !), les petites aiguilles dans le front et le nez (acupuncture), les nœuds dans les oreilles (auriculothérapie), l’hypnose, la méthode subliminale et j’en passe.
Toutes ont en commun de promettre un arrêt facile et sans effort.
Le rêve !

Les méthodes 6 sans (pas 600% de réussite !)

  • Arrêter de fumer sans régime spécial
  • Arrêter de fumer sans patch
  • Arrêter de fumer sans effort
  • Arrêter de fumer sans médicament
  • Arrêter de fumer sans sensation de manque
  • Arrêter de fumer sans grossir !

Les deux derniers points sont essentiels et correspondent aux deux plus grands freins, les deux plus grandes craintes, pour les fumeuses et fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer.

Stratégies validées dans l’arrêt du tabac

Sachez que seules 3 stratégies ont données des preuves scientifiques, incontestables de leur efficacité.
Elles sont officiellement validées par la conférence de consensus de 1998 et reconnues par l’Afssap.
Ce sont :

  • les substituts nicotiniques
  • les thérapies cognitivo-comportementales (TCC)
  • les produits non nicotiniques comme le Zyban®.
    Le Champix® n’existait pas en 1998.
    Son fonctionnement est différent de celui du Zyban.
    Il agit également sur le cerveau et aurait sans doute été validé.
    Il convient de noter que ces produits non-nicotinés présentent d’importants effets dits secondaires ou indésirables.

Les stratégies qui n’ont pas apporté la preuve de leur efficacité

La sophrologie, l’acupuncture, l’hypnose etc.
Il existe dans ce domaine une grande confusion.
Ces thérapies peuvent aider par l’effet relaxant qu’elles apportent.

Leur aide n’est pas négligeable, en complément du travail fait avec le tabacologue, en deuxième intention.
Par contre la plupart de ces praticiens n’ont en général pas de formation en tabacologie et proposent leur thérapie en première intention, et là, on frise l’escroquerie, au moins l’escroquerie intellectuelle.

Présentées comme la panacée, il est évident que de tels traitements proposés par ces praticiens de haut vol ne peuvent s’offrir à un prix dévalorisant  !

Ce type de praticien-magicien donne rarement dans le commun, à des tarifs frisant le vulgaire.
La malheureuse fumeuse ou le malheureux fumeur incrédule se verra couramment délesté de 250,00€ la séance, parfois plus.
Les plus malhonnêtes préconisent facilement trois séances et n’hésitent pas à conseiller un inhaleur à la nicotine, en complément !

Est-il possible d’arrêter de fumer avec ces stratégies

Le fonctionnement du fumeur est très complexe.
Il suffit que le courant passe bien entre un fumeur et son acupuncteur, pour que ces quelques séances soient le déclic nécessaire.
Rassuré, le fumeur voit sa confiance dans ses possibilités d’arrêter, renforcée et s’arrête de fumer plus facilement.
Et ce fumeur ne tarira pas d’éloges sur l’acupuncture.

En fait, ce fumeur ou cette fumeuse était « mur »pour s’arrêter et n’importe quoi, dans ce cas permet de basculer avec succès dans l’abstinence.
Toute méthodes pour arrêter de fumer dans ce cas peut être considérée efficace, alors qu’en fait le fumeur avait muri son arrêt, et aurait pu arrêter sans rien d’autre que sa motivation.

Stoppeur ou ex-fumeur ?

Le soucis majeur est de savoir combien de temps va durer cette abstinence et là … le réveil est douloureux !
Il est relativement facile de faire stopper n’importe quel fumeur pour 1 à 3 mois avec n’importe quelle de ces méthodes pour arrêter de fumer.
Il est autrement plus complexe d’obtenir un arrêt qui se prolonge au delà d’un an.

On peut comprendre que les pauvres malheureux fumeurs qui ont cru à ce chant des sirènes veulent en avoir pour leur argent !
Selon leur train de vie et leur sensation de sacrifice financier, ils tiendront 3 semaines à 3 mois et rechuteront lassés d’un dur combat.

Tourisme tabagique et méthodes pour arrêter de fumer

Ce type de fumeur peut faire le tour des charlatans, passant de l’acupuncture à l’hypnose, puis la sophrologie, sans oublier les NTB.
Pour parfaire le tout, il va dévorer le best-seller incontournable du moment avant de tenter l’irrésistible méthode subliminale entre 30 à 50€ sur internet.

Au cours d’une émission médicale télévisée, nous avons eu un témoignage d’un homme d’une trentaine d’années, fier d’annoncer : « J’ai tout essayé, acupuncture, hypnose etc. rien ne marche avec moi ! »
Personne sur le plateau n’a su lui dire clairement que rien ne pouvait marcher, puisqu’il n’avait aucune motivation !
Il attendait qu’on arrête pour lui.

Pourquoi ont-ils arrêté de fumer ?

Faites un sondage autour de vous auprès des anciens fumeurs.
Ils savent tous quel jour ils ont arrêté de fumer !
Avec ou sans une de ces méthodes pour arrêter de fumer.

Nombre d’entre eux ne savent pas pourquoi, ni comment ils ont arrêté.
Ils sont passé à autre chose.

Ils ont quitté le tabagisme comme on peut se lasser des échecs ( le jeu d’échecs !) et se mettre au bridge.
Souvent vous aurez des témoignages du genre : « j’ai décidé de m’arrêter pour le mariage de ma fille « ou encore, « j’ai eu une angine et ça m’a décidé à arrêter de fumer ».
En fait, ils étaient mûrs pour l’arrêt.

D’autres vous dirons que c’est la méthode truc ou la méthode machin ou le livre trucmuch.

Une de mes amies s’est arrêtée dès qu’elle s’est trouvée enceinte.
Comme je la complimentais, elle me dit :
« Je n’ai aucun mérite, ça me donnait de telles nausées ! »

Laquelle de ces « méthodes pour arrêter de fumer » allez-vous choisir ?

Vous avez le choix :

  • vous retrouver enceinte
  • marier votre fille
  • attraper une angine
  • l’acupuncture
  • la sophrologie
  • les méthodes pour arrêter de fumer miracles.

Taux de réussite 3% de résultat, comme celles et ceux qui arrêtent de fumer tout seul, sans aide.
Résultat équivalent à ceux qui arrêtent avec l’effet placébo.
N’en attendez pas plus.

J’allais oublier le généraliste non formé à la tabacologie, qui prescrit, suivant le sex-appeal de sa visiteuse médicale, une boite de patch, de Zyban® ou de Champix®, sans chercher à savoir pourquoi son patient continue à fumer…
Au tarif actuel de la consultation, il n’en a pas vraiment le temps !

Et vous comment avez-vous arrêté ?
Ou que comptez-vous faire pour arrêter de fumer ?
Dites-le moi en laissant un commentaire ci-dessous.

Si vous êtes vraiment décidé(e) à arrêter, cliquez ici ça devrait vous plaire !

4 reflexions sur “Les méthodes pour arrêter de fumer

  1. Frederic

    Bonjour,
    Fumeur depuis plus de 10 ans, je suis totalement d’accord pour dire que ce que vous écrivez est vrai… Aujourd’hui, je suis sous patch depuis 4 jours. Je fume toujours. Sur les 4 jours je suis passé de 15 cigarettes par jour à 6 cigarettes depuis ces 4 jours.
    Le plus difficile pour moi après ces quelques jour c’est de voir « que je remplace le bien-être intérieur en me jetant sur les cigarettes » ‘ et là : on tousse, on a les yeux qui piquent, mes traits sont tirés, j’ai l’air d’un paillasson, alors que le bien-être est presque à portée de main pour moi.
    D’où vient ce manque si ce n’est pas de la nicotine ? à mon avis c’est chimique (mais pas LA nicotine), c’est sûrement une réaction chimique entre des composants de notre cerveau et la fameuse nicotine… Je fume des 100% tabac (ce ne sont donc pas les autres composants)… Et si c’était plutôt dans « la fumée » qui brûle ? C’est peut-être bête comme question !!! Comme tous les fumeurs !!!

    1. Patrick Auteur de l'article

      Bonjour Frédéric,
      c’est bien « dans la fumée qui brule » !
      La nicotine n’est qu’une des multiples molécules responsables de votre addiction ( dont la plupart produites par la combustion).
      Plus tous ces automatismes que vous avez mis en place en répétant durant 10 ans le même rituel 15x par jour !
      D’où la nécessité de se faire accompagner sur un plan psychologique.
      Au passage, vous constatez que « 100% tabac » vous rend aussi accro que n’importe quelle autre cigarette !

  2. Mesplede

    Bonsoir
    Je suis en effet d accord sur l arret du tabac.J ai 48 ans et fumais depuis l âge de 17 ans. Cela fait que 3 semaines que j ai arrêté mais je suis motivée. Besoin de rien quand on le décide. Tout est dans la tête. Je suis plus détendue qu avant!
    Merci

  3. Pingback: Les "méthodes" pour arrêter de fumer – Libre Sans Tabac | Devenir non-fumeur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désirez-vous réussir à vous libérer du tabac sans effort?
Avec l'aide d'un tabacologue diplômé de la faculté de médecine Paris VII
Répondez à 5 courtes questions et je vous envoie gratuitement mes premiers conseils