Tabac, cigarette et autotitration

Rien ne sert de réduire, il faut arrêter à point !
Voilà ce qu’aurait pu écrire Jean de La Fontaine au sujet de l’autotitration.

Autotitration

Le phénomène d’autotitration est très mal connu, même des médecins.
Pourtant c’est une notion importante dans l’arrêt du tabac.
Photo Andres Rueda

Nicotine et dépendance tabagique

Tout le monde s’accorde à identifier la nicotine comme l’élément addictif du tabagisme.
Ce raccourci permet aux laboratoires de proposer « la » solution sous forme de soit-disant substituts qui ne sont que des produits contenant de la nicotine pure, la même que celle trouvée dans le tabac commercialisé.

Il n’y a donc aucune substitution et il s’agit d’un abus de langage permettant aux laboratoires pharmaceutiques de surfer sur l’effet de la méthadone, proposée comme substitut aux drogues.

Aucun fumeur n’est jamais passé de la cigarette à la prise de nicotine pure, alors que celle-ci est en vente libre.
C’est bien la preuve que le problème est bien plus complexe.

C’est donc un cocktail de produits contenus dans le tabac qui provoque cette addiction, avec une action de la nicotine associée aux autres produits, que le tabac soit fumé ou non.

C’est pourquoi dans la démonstration sur l’autotitration plus bas, j’appellerai cet ensemble de produits addictifs « Mélange Complexe des Produits Addictifs Issus du Tabac », abrégé MCPAIT.

Régulateur de bord : tabac et cerveau robot

Une fois le cycle de fume enclenché, notre régulateur chargé de surveiller en permanence tous les réglages de notre organisme, le cerveau robot, va s’évertuer à maintenir un taux le plus constant possible des MCPAIT dans le sang.

Dans les premiers temps de votre fume, vous avez pu constater que malgré vos efforts plus ou moins désespérés, votre consommation a augmenté inexorablement, puis, bizarrement s’est stabilisée à un nombre étonnamment précis et régulier de cigarettes fumées dans la journée.

C’est le résultat de l’autotitration !

Nicotine et autotitration

Des études ont prouvé que, quel que soit le type de tabac, la marque de la cigarette, qu’elle soit légère ou pas, le fumeur trouve le moyen d’extraire “la” quantité de MCPAIT, dont la nicotine, réclamé son organisme !

Si vous considérez qu’il existe dans une seule cigarette, une quantité de nicotine suffisante à couvrir les besoins journaliers d’un fumeur d’un paquet/jour, vous voyez qu’un paquet de cigarettes vous laisse de la marge !

Quel que soit le nombre de cigarettes que vous pourrez fumer, vous adapterez votre façon de fumer pour obtenir votre dose de drogue-MCPAIT !

Si vous vous contraignez à fumer moins qu’à votre habitude, vous allez tirer plus fort, faire des apnées plus longues (garder la fumée dans les poumons), pour que votre organisme arrive à extraire votre “dose ” !

Diminuer le nombre de cigarettes pour préserver sa santé

Fumer moins de cigarettes, est-ce bon pour la santé ?
Certainement pas, vous vous intoxiquez plus !

Économiquement, vous vous y retrouvez !
Il revient moins cher de fumer 10 cigarettes par jour plutôt que de fumer 20 cigarettes ou 25 cigarettes par jour !
Au niveau santé, le gain est beaucoup moins évident, c’est même tout le contraire !

Vous allez vous intoxiquer considérablement plus.
Nous le constatons régulièrement avec une mesure au CO-testeur.
Le fumeur qui, fier de son sacrifice, annonce joyeusement être passé de 25 à 15 cigarettes par jour, se trouve bien désappointé de constater qu’inconsciemment, il a compensé cette diminution en fumant plus intensément et que la mesure de CO a augmenté, voire doublé !

Grossesse, comment diminuer la cigarette

Les femmes enceintes se sentent piégées, si elles n’ont pas réussi à arrêter de fumer avant leur grossesse.

La pire des méthodes est de restreindre le nombre de cigarettes.
Comme nous l’avons vu plus haut, l’effet d’autotitration aboutit à une intoxication plus élevée.

Utiliser un patch est déconseillé car le fœtus va baigner dans un liquide amniotique très chargé en nicotine, 24h00 sur 24.

Il est conseillé de se tourner vers des solutions ponctuelles orales comme l’inhaleur.
A chaque envie de fumer, une bouffée de nicotine avec l’inhaleur, aide la femme enceinte à surmonter son besoin en MCPAIT, son besoin de fumer.

Un travail à base de TCC, Thérapie Cognitivo-Comportementale, permet d’obtenir de bons résultats sans stress.

Comment diminuer le nombre de cigarettes en toute sécurité

Diminuer sa consommation sans utiliser de substituts nicotiniques est contre-productif.
Non seulement vous vous intoxiquez plus, mais en espaçant les cigarettes, vous devez lutter pour “tenir” entre chaque cigarette.

Vous en avez tellement envie, vous êtes tellement en manque, que cette cigarette vous paraît d’autant plus salvatrice, réconfortante, délicieuse.
Tout ce qu’il faut pour vous enferrer dans votre tabagisme !

S’il peut paraitre souhaitable de diminuer votre consommation quotidienne, en prévision d’un arrêt définitif, ce n’est pas la stratégie à adopter.

Il vaut mieux, après avoir défini votre profil de fumeur avec un tabacologue, dans certains cas, mettre en place une « substitution » nicotinique bien adaptée.

Ce n’est pas la panacée, loin de là, mais pour certains, ça aide, l’effet placébo n’étant pas étranger au résultat.
Avoir un patch ou un inhaleur, rassure !

Utiliser des patchs sans préparation psychologique

100% des fumeurs ont une dépendance psychologique !
Seulement 20% ont une dépendance physique !
(au produit, à la nicotine)

Pour 80% des fumeurs les patchs, inhaleurs et autres produits nicotinés ne sont d’aucune utilité !
Si vous vous contentez d’acheter une boîte de patchs chez le pharmacien, sans un conseil avisé, vous risquez aussi d’être contre-productif, d’en conclure que vous ne pouvez pas vivre sans tabac et que les patchs, pour vous, “ça ne fonctionne pas !”

14 reflexions sur “Tabac, cigarette et autotitration

  1. christo

    bonjour, je ne suis pas d’accord avec cette phrase « diminuer sa conso. est plus toxique ». En effet j’ai voulu vérifier et j’ai demandé à tabac info service. Et leur réponse était formelle : cela n’est pas toxique pour le corps. Beaucoup trop de négatif dans ce poste en gros, on nous dit d’arrêter mais d’après vous, cela nous intoxique. Vous pensez qu’un fumeur va passer de 20 à 0 cigarette en 1 jour .
    En attente de votre réponse .

    1. Patrick Auteur de l'article

      Bonjour,
      et si c’est pas toxique pour le corps, c’est toxique pour quoi ?
      Je ne sais pas qui vous a répondu ça, mais je doute fort que ce soit un tabacologue diplômé !

      Vous pouvez ne pas être d’accord, mais c’est pourtant comme ça !
      Louez un CO Testeur, mesurez votre intoxication en fumant vos 20 cigarettes normalement.
      Le lendemain, contraignez-vous à ne fumer que 5 cigarettes de toute votre journée.
      Refaites la mesure et vous constaterez que vous serez plus intoxiqué au monoxyde de carbone !
      Que ça vous plaise ou non !

      Après, en compensant avec des patchs, vous pouvez limiter la casse.

      Je sais que ça dérange les fumeurs « qui voudraient bien », « mais pas vraiment »,
      qui tournent autour du pôt plutôt que de prendre le problème à bras le corps !

      On se prépare à arrêter et on arrête !
      On arrête pas à moitié !
      On arrête !

      Vous me faites penser au gars qu’en a marre de sa compagne… mais il a quand même peur de rester seul… alors, il y retourne… de temps en temps…
      Et ça traine, et ça traine !
      Deux ans après, il est toujours dans la même situation !

      Au risque de vous déplaire, oui, quand on arrête,
      on passe de 20 cigarette à 0 !
      C’est ça arrêter !

      Et si vous avez fait le nécessaire en amont, ce n’est pas un drame !
      C’est une délivrance !
      Et quand on se délivre, on a pas envie d’en reprendre un peu, croyez-moi !

      Vous n’êtes pas encore prêt à arrêter et vous pensez encore perdre votre petit paradis de fumeur !
      Faut travailler sur vos croyances vis à vis du tabac !
      Lisez cet article, ça vous aidera à avancer…

  2. TrucMuche

    Bonjour, moi aussi je fume depuis bien une quinzaine d’années environ 10 par jours. Aujourd’hui j’ai baissé ma consommation a 2 par soir. Je ne tire pas exagérément sur ma cigarette car a chaque fois je suis déçu de l’allumer cette clope du coup après 2 petites bouffées je l’éteins j’espère vraiment pouvoir arrêter définitivement. Mais je suis d’accord sur l’autotitration. Je cours une heure et demi tout les 2 jours et mon souffle va beaucoup mieux. Et. malgré mes deux clope du soir la peau de mon visage s’est embelli astuces pour toutes celles qui cherche le remède miracle contre les rides lol arrêter de fumer.

  3. Anais

    Bonjour !
    Pour ma part, je ne sais pas du tout quoi penser… J’ai 27 ans. J’ai pas mal fumer lorsque j’étais ado et j’étais TRÈS dépendante ça c’est sûre ! J’ai arrêté du jour au lendemain et j’ai tenu !
    Néanmoins il y a maintenant un peu plus d’1 an j’ai repris mais de manière très différente qu’avant. Je me fume ma petite clope le soir en rentrant à la maison (et pas tous les jours) et le WE je dois être à 4 clopes par jour. Je ne tire pas fort du tout ! Car je ne pense pas être en manque énorme mais pour le plaisir, la détente …. Je ne parcourai pas le département pour acheter un paquet comme je l’aurai fait au paravant.
    Mon risque de maladies liées au tabac est il aussi important qu’un (vrai) fumeur ?
    Je fais entre 4 a 6 heures de sport cardio par semaine, quelque part ça me rassure !
    Merci !

    1. Patrick Auteur de l'article

      Bonjour,
      au niveau cardio-vasculaire, une cigarette par jour suffit pour avoir des soucis graves.
      On peut fort bien passer de très bon moments sans fumer !
      Pourquoi avez-vous repris après un an ?

  4. thorax

    votre interprétation de l autotitration est extremement exagéré bien que se soit un phénomène réel.
    réduire sa consomation de cigarettes est bénéfique pour la santé comme le démontre cette étude scientifique de 2012.

    http://m.aje.oxfordjournals.org/content/175/10/1006.abstract?sid=e681df3f-dc97-4fbc-a028-38172db1272d

    il faut prendre en compte le fait au il n y a pas que le monoxyde de carbone qui est toxique

    ensuite le coup de « 1 cigarettes est ausssi néfaste que 25  » c est de la provocation j’espère parce que passer de deux paquets à 10 cigarettes est peut être inutile mais une seule par jour est toujours très toxique mais limite les risques (qui restent néanmoins énormes)

    je trouve votre action très louable mais votre argumentation très grossière et totalement contre productive en terme de prévention.

    en tout cas il est clair au il faut mieux totalement arrêter que de fumer une cigarette/j

    1. Patrick Auteur de l'article

      Relisez l’article, nulle part je n’écris qu' »1 cigarette est aussi néfaste que 25″.
      J’écris que vous pouvez extraire d’une seule cigarette la même quantité de nicotine qu’un fumeur extrait habituellement d’un paquet de 20. Ce n’est pas la même chose !
      Le lien que vous insérez conduit à une étude des années 60.
      Les phénomènes d’autotitration étaient méconnus à cette époque.
      J’insiste sur le fait qu’un fumeur dépendant physique, en réduisant sa consommation par contrainte, sans aide, ne fait qu’accentuer son intoxication et la plupart du temps s’enferre dans son tabagisme.

      Je connais un fumeur qui depuis cinq ans a décidé d’arrêter de fumer.
      Sa stratégie est de s’interdire de fumer jusqu’à 19 heures.
      Pas une cigarette de la journée !
      Deux cigarettes le soir à 19 heures et un cigarillo après le dîner.
      Malgré mes conseils, il est persuadé que c’est la stratégie qui lui convient !
      Vous verriez à quelle vitesse il fume ses deux cigarettes, coup sur coup, dès 19 heures et son expression de contentement !
      C’est réellement impressionnant, il termine essoufflé comme après avoir couru un 5000 mètres…
      Non seulement il prend un risque cardio-vasculaire énorme mais en plus, tous les soirs, il renforce son sentiment que ces deux cigarettes lui font vraiment beaucoup de bien !
      C’est un exemple caricatural, mais bien réel malheureusement.

  5. Benoit

    Bonjour j’ai monter votre article sur l’autotitration a plusieurs médecins et aucun n’est d’accord avec ce qui est écrit !
    On ne s’intoxiquerait pas plus en diminuant la quantité !
    On ne tire pas forcément plus fort sur les cigarettes et on garde pas non plus la fumée forcément plus longtemps !
    Et même si c’est le cas faudrait avoir 1 chiffre proportionnel !
    Ex : passer de 25 a 15 par jour.., peut être ?
    Mais de 25 par jour a une par jour et obligatoirement moins nocif
    Ou bien (mon cas) 7 par jour a 3 le samedi soir !
    Cordialement

    1. Patrick Auteur de l'article

      Les médecins consultés sont-ils tabacologues ?
      Bien peu sont formés à la tabacologie.
      Tous les tabacologues diplômés, médecins et non-médecins savent que ce que j’ai écrit est rigoureusement exact !
      Relisez bien l’article pour en comprendre les raisons.

      « Mais de 25 par jour a une par jour est obligatoirement moins nocif »
      C’est ce que vous pensez, ce n’est qu’une croyance…
      Avez-vous testé votre intoxication au CO Testeur avant et après avoir réduit ?
      Comme beaucoup de fumeurs ayant choisi cette voie, vous pourriez être fort surpris !

      Après, vous êtes libre de penser ce que vous voulez, si ça vous rassure !
      Bien des fumeurs pensent qu’ils ne pourraient pas vivre sans leur cigarette… Alors… !

  6. henry

    je suis passé de 10 cigarettes par jours a 2 cigarettes, visiblement cela serait plus nocif, je vais donc me mettre à fumer 2 paquets par jour se sera moins nocif, merci du conseil

    1. Patrick Auteur de l'article

      Avez-vous testé votre intoxication au CO Testeur avant et après avoir réduit ?
      Chaque fois qu’un fumeur décide de réduire sa consommation, il est stupéfait de constater que son intoxication au monoxyde de carbone augmente.
      Son risque cardio-vasculaire augmente.
      C’est comme ça, je n’y peux rien !
      Si ça vous dérange, pensez et faites ce que vous voulez, ce n’est pas ma santé qui est en jeu !
      Mais le mieux que vous auriez à faire serait de vite passer de 2 à 0 !

  7. Patrick

    « Diminuer sa consommation sans utiliser de subsituts est contre productif  » ?? Je pense précisémment le contraire … Je suis passé de 25 à 5 en un mois, sans aucun substitut ni médicament … 25 à 5 ! Pour moi prendre un substitut c’est reconnaitre que mon corps à besoin de nicotine pour vivre en un sens, et ce n’est pas la cas !

    1. Patrick Auteur de l'article

      Si ce n’est pas le cas, pourquoi fumez-vous encore ?
      Je pourrais vous citer de nombreux exemples qui sont passés de 1 paquet à 0 cigarette du jour au lendemain, après une seule entrevue, et sans substitut !
      Mais si vous êtes dépendant physique, diminuer de 25 à 5 ne fait que vous intoxiquer plus, lisez cet article sur l’autotitration
      Après, c’est votre tabagisme, vous le gérez comme vous voulez !

    2. nathalie

      passez de 25 a5 tu resteras toujours une fumeuse j’ai maintenant 6 cicatrices du a deux pneumothorax verdict ne plus fumer car sinon j’aurai cancer du poumon fumeuse depuis 30 ans c’est très dur sans mes cigarettes mais heureusement que j’ai des patchs sinon un conseil élimine les 5 car tu reprendra ton paquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désirez-vous réussir à vous libérer du tabac sans effort?
Avec l'aide d'un tabacologue diplômé de la faculté de médecine Paris VII
Répondez à 5 courtes questions et je vous envoie gratuitement mes premiers conseils